La médecine régénérative ou rejuvenation medecine, regroupe tous les procédés permettant d’améliorer la qualité de la peau qui, au fil du temps, perd son hydratation, son élasticité, son éclat, du fait de la diminution  de 2 composants principaux : l’élastine et le collagène. La peau devient moins lumineuse, les ridules puis les rides apparaissent, le teint devient terne.

L’acide hyaluronique, la toxine botulique (Botox), les peelings, le laser sont, entre autres,  des méthodes bien connues de traitement des conséquences du vieillissement de la peau mais elles ne traitent pas la cause c’est-à-dire la perte de ses composants structurels.

L’injection de graisse encore appelée, lipofilling ou lipomodelage ou lipostructure est une intervention reconnue pour ses effets volumateurs durables et pour leur effet bonne mine. La graisse injectée  contient environ entre 30 et 60% de cellules graisseuses mais également des cellules souches appelées les cellules régénératives dérivées des adipocytes (ADSC : Adipose Derived Stem Cells en Anglais) capables de se différencier en d’autres cellules et de sécréter des facteurs de croissance.

De ce fait, de récentes  études scientifiques validées ont récemment montré l’efficacité réelle de ces cellules sur la qualité de la peau. Une nouvelle technique révolutionnaire en médecine et chirurgie esthétique est née : le nanofat grafting.

La nanofat est obtenue après prélèvement de graisse selon les techniques habituelles. Cette graisse sera ensuite préparée de façon spécifique et toujours stérile pour obtenir une émulsion et en retirer une graisse fluide,  dépourvue d’adipocytes mais extrêmement riche en cellules régénératives.

La nanofat n’a pas d’effet volumateur comme le lipofilling ou la microfat mais un effet rajeunissant.

Cette graisse sera ensuite injectée dans les couches superficielles de la peau. L’effet est visible dès le premier mois sur l’hydratation et  le teint de la peau. Entre 3 et 6  mois apparaissent les effets régénérateurs  sur la texture de la peau qui devient plus élastique  et plus ferme.  L’éclat et le teint de la peau sont sublimés, les petites ridules se défroissent,  s’atténuent voire disparaissent. Certaines hyperpigmentations (dues au vieillissement) et les cernes se réduisent. Au niveau de la paroi vaginale , la trophicité de la muqueuse est nettement améliorée permettant de retrouver une vie intime de qualité.

C’est une technique utilisant la propre graisse du patient pouvant être effectuée sous anesthésie locale ou générale, seule ou en complément d’une autre intervention chirurgicale.

La technique nanofat est un procédé effectué UNE SEULE FOIS et dont les effets persistent PLUSIEURS ANNEES.

Zones anatomiques concernées : visage et cou, décolleté, mains, paroi vaginale.

Avantages : procédé simple, peu invasif et naturel puisque que l’on réinjecte vos propres facteurs de croissance. Intervention unique et d’effet très durable. Eviction sociale courte.

Désavantage : petites cicatrices de la taille d’un mini grain de beauté sur le site donneur avec quelques ecchymoses qui dureront quelques jours